CONSEILS POUR BIEN CHOISIR SES PROTECTIONS MOTO

Tous les équipements moto n’ont pas spécialement de protections intégrées. Cependant, il est recommandé de rajouter ces éléments pour optimiser votre sécurité. Les différentes protections du motard sont des éléments vitaux. La qualité de ces dernières préviendra d’éventuelles chutes et réduira le niveau de vos blessures. Par exemple, les protections dorsales en mousse fournies d’origine sont dérisoires face à la violence d’un impact. Ne lésinez pas sur votre budget et protégez-vous !

Pour vous garantir un niveau de protection optimal, une dorsale doit être homologué et répondre à certaines normes (CE, EN 1621-3). Pensez donc à bien regarder le niveau de protection. De plus, pensez à choisir des protections ni trop lourde, ni trop rigide. Une protection ne doit pas se faire sentir et ne pas gêner lors des mouvements. 

Nous vous proposons de découvrir à travers ce guide les différentes protections que vous pouvez rajouter à votre équipement !

Les dorsales additionnelles à bretelles sont des dorsales de type « sac à dos » qui sont un élément complémentaire à votre blouson.

L’avantage de ces dorsales est qu’elles descendent plus bas qu’une dorsale intégrée à un blouson moto. La plupart des modèles sont articulés, permettant d’épouser au mieux les mouvements du dos. Les bretelles réglables permettront d’ajuster au mieux la dorsale sur votre dos.

Une bonne dorsale doit recouvrir tout le dos, pensez à en choisir une à votre taille.

Lesdorsales intégréesoulesinsertssont placées directement dans la veste ou le blouson aux emplacements qui y sont dédiés.

Spécifiquement conçue pour s’intégrer parfaitement dans une poche à l’intérieur du blouson, elles sont généralement confortables et se font vite oublier une fois installées ! Cependant, il faut s’équiper d’une dorsale correspondant au modèle de votre blouson si celui-ci est prédisposé à en recevoir une. Pensez donc à vérifier les caractéristiques et préconisation de votre blouson pour savoir s’il peut accueillir une dorsale intégrée.

Le gilet de protection ou « gilet armure » comme son nom l’indique est un gilet en textile synthétique sur lequel est fixé l’ensemble des protections du haut du corps. (dorsale, plastron, coudières…)

Il permet d’être porté en dessous d’un petit blouson d’été ou d’un t-shirt. Cependant, les protections ont tendance à bouger lors d’une chute donc il faut bien ajuster l’ensemble pour assurer une protection efficace.

Les gilets de protection ont l’avantage de protéger le dos, le buste, les épaules et les coudes.

Les articulations du corps sont également à bien protéger avec des genouillères et coudières.
Ces protections sont des inserts et la plupart du temps sont fournis avec votre équipement.
On en trouve des souples qui sont très malléables et donc se font vite oublier lors du port de l’équipement. Cependant, elles sont souvent de mauvaise qualité et ne jouent pas leur rôle. (hanches exclues). Elles ne se positionnent pas correctement dans le vêtement et sont donc inefficaces.

Il existe également des protections rigides qui offrent une meilleure protection en cas de chute et sont plus résistantes à l’abrasion et aux perforations. Mais à cause de leur rigidité, elles absorbent moins l’impact du choc.

Et à mi-chemin entre les souples et les rigides, on retrouve les protections dites « semi-rigides ». Elles ont une bonne capacité d’absorption du choc et offrent une « forme » de rigidité qui leur permet de mieux se maintenir en place dans le vêtement. Mais, comme la protection souple, elles protègent moins de l’abrasion et des éventuelles perforations.

Quand faut-il changer une protection moto ?

Si vos protections subissent une chute, un choc ou une glissade, changez-les. Leur efficacité ne sera plus optimale et vous ne serez plus protégé comme il faut en cas de chute. 

Pin It on Pinterest